Association
des moulins du Québec
(AMQ)
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
 

Services disponibles

Visites guidées disponibles 

Service de restauration non disponible 

Aire de pique-nique disponible 

Accessible aux handicapés

Interdit aux animaux

 

Fonction
Force motrice
État de fonctionnement

À l'origine
moulin à farine et à scie,
mais seul le mécanisme
de mouture est reconstitué

Actionné par l'eau 

Fonctionnel
en arrêt d'activité   ?

 
 

État de conservation

Construit en 1888

Moulin restauré  2002-2003

Il possède un mécanisme
complet reconstitué et
intégrant certains éléments d'origine  

 

 

 

Désignation 
Classement patrimonial

Le moulin n’est pas connu sous d’autres noms
(à notre connaissance) 

Moulin classé en 1992
comme immeuble patrimonial 

 

 

Le moulin Bernier

Municipalité: Courcelles
Région: Cantons de l'est

Pour accéder à la carte des moulins Carte

Fiche du moulin en préparation

Les informations suivies d’un « ? » ne sont pas confirmées par le gestionnaire du moulin
 
 

Coordonnées

Adresse : 100, rue du Moulin

Téléphone : 418 483-5646

Site Web

Courriel
 

Horaire et frais 

Ouvert du 21 mai au 28 septembre
Du mercredi au dimanche
Ouvert de 9h à 17h 
Visites guidées  de 10h à 16h30
Ouvert tous les jours pendant les vacances de la construction

Tarification : 5$ Adultes 
                       3$ Étudiants 
                       15$ familles 
                        Gratuit, 6 ans et moins 

 
Vign_Visuel_2018

Journées des moulins 2018

Programmation à venir 

Voir ci-haut, horaire et tarification



 
Vign_Pine_dartiste

Points d'intérêts particuliers

Centre d'interprétation de la vie rurale, le Moulin met en valeur le patrimoine des six municipalités du bassin de la rivière aux Bluets.

On peut voir moudre de la farine et y admirer nos deux expositions permanantes:

Meuniers d’antan: découvrez le processus de la moulange et les derniers meuniers de Courcelles, les Bernier père et fils.

La chemise Perfection l'histoire et le rôle que cette entreprise a joué dans le développement du village.

Expo thématique de l'été 2017

"Vive les mariés"

"Le site du moulin Bernier est maintenant mis en valeur. Il inclut le parc de l'Ancienne-Gare et son wagon de queue, le viaduc du chemin de fer, le belvédère, le barrage, le canal d'amenée d'eau ainsi que les jardins entourant le moulin. Il est aujourd'hui un centre d'interprétation de la vie rurale. Il contribue à valoriser le patrimoine des six municipalités du bassin de la rivière aux Bluets. À quelques reprises, au cours de l'été, les équipements du moulin à farine sont actionnés afin de montrer le savoir-faire traditionnel."

 


 
Vign_doc-historique

Historique du moulin

"La rivière aux Bluets et ses chutes constituent un site privilégié pour la colonisation du territoire au nord du lac Mégantic situé aux limites de la Beauce et de l'Estrie. En 1865, Pierre Morin y érige un barrage en tronc qui alimente le premier moulin à scie et à farine. 

En 1888, Pierre Morin fils démolit les installations aménagées par son père et implante un nouveau barrage en billes de bois en amont du premier. Il construit alors l'actuel moulin Bernier, un moulin à scie et à farine. Ce dernier est plus gros que le précédent et comprend une résidence familiale à l'étage. Plusieurs familles exploitent successivement le moulin. 

En 1900, la compagnie ferroviaire Quebec Central aménage une voie ferrée reliant les régions du lac Mégantic et de la Beauce. Elle érige un pont en fer près du moulin ainsi qu'une gare. La gare et le moulin sont rapidement entourés de quelques maisons et constituent le noyau du village de Courcelles. 

En 1906, François Bernier et Cédulie Gagnon, mariés depuis 1896 et ayant résidé quelque temps aux États-Unis, acquièrent le moulin et s'y installent. Ils y élèvent leurs 13 enfants. À cette époque, le moulin répond aux besoins d'une centaine de familles et constitue un moteur important de l'économie agroforestière. Dès 1922, l'un des fils, Gérard (1908-1992), peut faire fonctionner le moulin. À partir de 1945, ce dernier devient responsable de l'exploitation du moulin. La fabrication de la farine s'industrialise alors de plus en plus; les installations sont désuètes et les coûts de modernisation sont élevés. Gérard Bernier met fin aux activités de la meunerie et procède au démantèlement des meules. Le moulin reste toutefois en activité pour le sciage du bois jusqu'en 1980. Le matériel est alors vendu. 

En 1982, Gérard Bernier, qui est alors à sa retraite, remonte le moulin à farine et ressort les deux meules enfouies. Le moulin est acquis en 1991 par la Municipalité de Courcelles. 

Le moulin Bernier est cité en 1992. Il est aujourd'hui l'un des plus anciens bâtiments de la municipalité de Courcelles. En 2002 et 2003, la municipalité restaure le moulin. Grâce à l'expertise de Ronald Lapierre, meunier de Saint-Norbert-d'Arthabaska, le mécanisme (engrenages, poulies et leurs courroies, turbine, chambre forcée, canal d'amenée d'eau, vanne, mécanismes de contrôle) est minutieusement reconstruit. M. Lapierre intègre certaines pièces originales récupérées ainsi que des pièces anciennes provenant de différents bâtiments et en fabrique de nouvelles. La couverture en tôle est remplacée par un revêtement de bardeaux de cèdre. Une annexe de facture contemporaine est construite à l'arrière du moulin. Elle contient un escalier permettant de relier les étages du moulin. Elle loge également des espaces supplémentaires. À l'avant, une passerelle mène du balcon à la rue du Moulin et rappelle la passerelle existante en 1940, détruite en 1957. "

Source: Répertoire du patrimoine culturel du Québec

 

 

 
Créer un site avec WebSelf
© 2013