Association
des moulins du Québec
(AMQ)
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
 

Services disponibles

Visites guidées disponibles 

Service de restauration disponible, sandwicherie

Aire de pique-nique non disponible 

Site accessible aux handicapés, sauf le moulin.

Interdit aux animaux 

Vente de produits provenant ou dérivés du moulin 

 

Fonction
Force motrice
État de fonctionnement

Moulin à farine 

Actionné par l'eau 

En activité   

 
 

État de conservation

Construit en 1821

Moulin restauré  

Mécanisme intégral  

 

 

 

Désignation 
Classement patrimonial

Le moulin n'est pas connu sous d'autres noms. Cependant il est à proximité  d'un autre site connu sous le nom de : Moulin Péan 

Moulin est classé par Québec en 1971 et fait l'objet d'une citation
par la municipalité en 2007

 

 

Le moulin de Beaumont

Municipalité: Beaumont
Région: Chaudière-Appalaches

Pour accéder à la carte des moulins Carte

 
 

Coordonnées

Adresse : 2, Route du Fleuve 

Téléphone : 418 833-1867

Site Web : Non disponible

Courriel non disponible
 

Horaire et frais d'admission 

Ouvert : 
Pré-saison
Samedi et  dimanche 
De 09h à 17h00 

Saison
Du 29 juin au 4 septembre
Du jeudi au dimanche 9h à 17h

Heures des visites guidées 11h, 13h et 15h

Tarification : 8$ Adultes 
                       4$ Enfants 
                       20$ Famille (2 adultes et jusqu'à 4 enfants) 

 
Vign_Visuel_2018

Journées des moulins 2018

Le moulin participera aux JDM 2018,
voir l'horaire ci-haut 

 
Vign_Pine_dartiste

Points d'intérêts particuliers

Voyez les vestiges du moulin Péan datant de 1744 et reconstitution de la cage des roues 

"Empruntez l'escalier panoramique qui descend jusqu'aux battures du fleuve. Flattez vos papilles avec le pain tout chaud, les muffins et autres délices cuits sur place. Une superbe terrasse et une aire de pique-nique ont été aménagées pour faire le bonheur des petits et grands."

Source : Tourisme Chaudière-Appalaches

"Le site du Moulin-de-Beaumont est un ensemble préindustriel aménagé à partir de 1744 sur un vaste terrain paysager. Il est composé d'un moulin à eau datant de 1821, d'un barrage, d'un réservoir et de son canal de dérivation, d'une maison du meunier, d'un site archéologique comprenant des vestiges du moulin Péan (datant du XVIIIe siècle) et d'un chemin d'accès menant à ce dernier.

Il comprend en outre des aménagements récents, soit une reconstitution de la cage à eau du moulin Péan, un escalier menant à celui-ci, une boulangerie et deux fours à pain extérieurs.

Le moulin de plan rectangulaire, à quatre niveaux, est coiffé d'un toit mansardé à deux versants. La maison du meunier de plan rectangulaire, d'un étage et demi, est surmontée d'un toit à deux versants retroussés.

Le site du Moulin-de-Beaumont présente un relief varié, dont un plateau surélevé où coule un ruisseau, une falaise abrupte traversée par une chute et, sur sa partie ouest, une pente carrossable menant à la rive. Il est implanté au confluent du ruisseau Beaumont et du fleuve Saint-Laurent, dans la partie est de la municipalité de Beaumont.

Ce bien est cité site patrimonial. La protection s'applique aux terrains et à l'enveloppe extérieure des constructions qui s'y élèvent."

Source: Répertoire du patrimoine culturel du Québec

 
Vign_doc-historique

Historique du moulin

"Le moulin de Beaumont est un bâtiment de style canadien érigé en 1821. Étant situé sur le ravin, le moulin possède des dimensions qui sont celles du lit du ruisseau Maillou, soit 15,24 m (50 pieds) de longueur par 7,9 m (26 pieds) de largeur, sur 13,1 m (43 pieds) de hauteur totale. Il forme un pont entre les deux rives, ce qui fait que les portes principales se trouvent au troisième étage, celui du logis du meunier.

La grande roue fait 4,9 m (16 pieds) de diamètre par 1,45 m (4,75 pieds) de largeur. Elle compte 32 godets, pèse 5 440 kg (12 000 livres) et peut développer 25 forces. À l'origine, ce moulin servait à carder et fouler la laine; il a été transformé par la suite (avec l'abandon du moulin Péan situé au bas de la falaise) en moulin à farine et à scie, au milieu du XIXe siècle, par l'ajout de meules pour moudre le grain et de scies actionnées à l'aide d'une roue à eau. 

Le docteur Arthur Labrie a fait restaurer ce moulin à partir de 1947, car il se trouvait alors dans un état de détérioration avancée. Le plus urgent était d'arrêter la détérioration du moulin avec la réfection du toit, des fondations et du mur de l'est, sans trop se soucier de son histoire.

La plupart des équipements qui avaient disparu ou étaient hors d'usage furent remplacés par de la machinerie plus moderne provenant d'autres moulins. Toutefois, la grande roue à godets a été reconstruite à neuf. Une jetée en béton a remplacé le barrage en bois; l'écluse et la dalle d'amenée ont été refaites.

Les travaux de restauration ont été réalisés par monsieur Adjutor Lamontagne, le père de Robert Lamontagne. De 1948 à 1957, ces deux artisans procèdent à la réfection complète de trois planchers et d'un plafond, au remplacement de petits carreaux de vitre, puis au décapage et à la remise au bois naturel de la totalité des murs.

Entre 1959 et 1961, Robert Lamontagne et son fils Jean procèdent au remplacement de toutes les pièces vieilles et pourries qui supportent la machinerie, à la suite de l'affaissement du mécanisme de base. Ils ont aussi effectué la réfection du mur de pierre, juste au nord de la grande roue, qui menaçait le moulin d'effondrement, et la construction du réservoir à blé (5 tonnes), à l'épreuve de la vermine et de l'humidité, au coin sud-ouest du moulin, à l'étage de la meunerie.

Ce moulin-musée fut ouvert au public en 1967; il n'est pas identique à l'original, car le bâtiment a été passablement retouché."

Source: Répertoire du patrimoine culturel du Québec

 
Créer un site avec WebSelf
© 2013