Association
des moulins du Québec
(AMQ)
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
 

Services disponibles

Visites guidées sur réservation

Service de restauration non disponible 

Aire de pique-nique disponible 

Site accessible aux handicapés,
sauf une partie du moulin. 

Animaux en laisse autorisés,
sur le site seulement.

Vente de produits provenant ou dérivés du moulin : Non

 

Fonction à l'origine
Force motrice
État de fonctionnement

Moulin à farine 

Actionné par l'eau 

Non fonctionnel

 
 

État de conservation

Construit en 1802

Moulin restauré  1978

Mécanisme partiel conservé comme artéfact

 

 

 

Désignation 
Classement patrimonial

Le moulin n’est pas connu sous d’autres noms
(à notre connaissance) 

Moulin classé en 1976
comme immeuble (ou bien)  patrimonial 

 

 

Le moulin de La Chevrotière

Municipalité: Deschambault-Grondines
Région: Québec

Pour accéder à la carte des moulins Carte

 

Coordonnées

Adresse : 109, rue de Chavigny

Téléphone : 418 286-6862

Site Web

Courriel
 

Horaire et frais d'admission

Ouvert 16 juin au 3 septembre 2018
Tous les jours de 9h30 à 17h30

Du 05 septembre  au 30 septembre
du mercredi au dimanche de 10h à 17h

Tarification : 7$ / adulte

 
Vign_Visuel_2018

Journées des moulins 2018

Ouvert les 3 jours de 9h30 à 17h30

admission 7$

 
Vign_doc-historique

Historique du moulin

François Chavigny de Berchereau et sa femme, Éléonore de Grandmaison, se voient concéder une première seigneurie en 1640. De Chavigny décède en 1652 et sa veuve assume seule les fonctions de seigneuresse.

En 1683, cette dernière cède la seigneurie à sa fille et à son époux, Joseph-Alexis Fleury Deschambault. Une autre seigneurie, à l’ouest de Chavigny, est concédée à Éléonore de Grandmaison et à son nouvel époux, Jacques Caillaux de La Tesserie de La Chevrotière, en 1672. Celle-ci prendra pour un temps le nom de la Tesserie, mais elle deviendra la seigneurie de La Chevrotière lorsque le fils d’Éléonore, François Chavigny de La Chevrotière, en deviendra propriétaire.

Le grand moulin de 1802 est le dernier des moulins érigés dans la seigneurie de La Chevrotière. Un premier moulin en bois avait été bâti au tout début du XVIIIe siècle et un autre, en pierre celui-là, érigé en 1766. Lors de la construction du moulin de 1802, celui de 1766 est converti en écurie.

Le grand moulin demeure entre les mains de la famille La Chevrotière pendant plus d'un siècle, puis Louis Gariépy acquiert une partie des parts en 1837. En 1922, un nouveau meunier, Arthur Goudreau, installe une génératrice et ajoute un moulin à scie.

Le moulin cesse ses activités en 1955, à la mort de ce dernier. Le moulin de La Chevrotière est classé en 1976. Il est acquis par la municipalité de Deschambault en 1978 avant d'être restauré.

 
 
Vign_Pine_dartiste

Points d'intérêts particuliers

Expositions temporaires, saison estivale 2017 :


Au cours de la saison estivale 2017

Le Moulin de la Chevrotière accueille une exposition de la Biennale Internationale du lin de Portneuf

Autres points d'intérêts

Le Moulin de La Chevrotière, bâti en 1802, est un imposant édifice de pierre d'inspiration française. Outre des expositions permanentes à caractère patrimonial, on y présente des expositions liées aux arts visuels contemporains et aux métiers d'art.

Le Moulin de La Chevrotière se trouve dans une ancienne portion du chemin du Roy, une route patrimoniale et touristique longeant le fleuve Saint-Laurent. La Route verte de Vélo-Québec emprunte aussi ce parcours offrant de magnifiques panoramas sur le fleuve.

Les bâtisseurs du Moulin de La Chevrotière ont laissé un héritage qui témoigne de leur génie créateur et de leur savoir-faire. Cette nouvelle exposition reconnaît ce travail et rappelle l'importance de la transmission des connaissances pour la suite des choses, pour la sauvegarde du patrimoine mobilier et immobilier de la région.

Les très nombreux pilotes du Saint-Laurent présents à Deschambault et Grondines ont aussi laissé des traces de leur apport dans le paysage culturel. Ils voient leur travail salué dans cette exposition. Toujours dans l'esprit de la reconnaissance des savoir-faire traditionnels et de leur transmission, une collection de portes anciennes et quelques objets d'art sont présentés dans les combles du moulin.

Pour amener les visiteurs à s'approprier une part de ces savoir-faire, un espace leur est réservé où ils peuvent vérifier leurs propres aptitudes de créateurs.

 

Créer un site avec WebSelf
© 2013